Bonne Nuit Froide BNF

 

J’écris ce billet emprisonnée et cherchant l’issue, dans la Grande BNF. Rez-de-jardin, le coin des chercheurs de 21 à 101 ans pour ceux qui ne connaissent pas. De grandes salles et un « club des Lettres » où le seul plaisir du lieu fait doubler le tarif du cappuccino.

 

Ca se présente comment ?

 

Oh, des tables à perte de vue, des rangées de livre, des livres sur les tables, et à chaque place, un chercheur : la foule étant innombrable, les sexes et les âges sont variés. Pourtant dans ce microcosme où l’engeance humaine dite intellectuelle grouille, l’on sent une solitude infinie sous ces voûtes de béton armé, à l’ombre de la verrière aux oiseaux dessinés, censés faire rêver et élever les cœurs dans cette cathédrale sans âme !

 

La recherche est aride, solitaire, prise de tête mais passion : on le sait, c’est un fait. Mais pourquoi ces mines défaites ? Pourquoi ces têtes de taulards malheureux et désespérés alors que vous avez normalement pleinement choisi de faire ce travail pour lequel vous cherchez sans cesse ?

 

Journée peu productive ? Soucis indicibles ? Je ne peux le croire pour chacun : la tristesse et non la joie règne céans et l’on pourrait vous croire morts alors que vous travaillez souvent à rendre vivants les mo(r)ts. Quelle responsabilité que la vôtre, la nôtre ! Et vous avez peur des vivants vos voisins ?

 

Dans ces lieux où être en master 1 est le minimum syndical requis, l’on pourrait croire tout aseptisé pour ces âmes « bien nées » mais non : cela pue la charogne et la Vacuité Infinie tout à la fois. Et tous ces cerveaux sont bien pleins ! Et bien plus que le mien ! Et j’admire ! Mais je doute des cœurs et je retiens le mien qui a sans cesse envie de crier : réveillez-vous ! Réveillez-vous, ô vous qui dormez !

 

Parfois, allant chercher un livre au comptoir, je rêve de jeter un frisbee au-dessus de toutes ces têtes. Je rêve de gens heureux -ou non, plutôt joyeux car le bonheur plénier n’est point pour ici bas- cherchant, même quand ce n’est pas marrant. Je rêve de personnes osant le farfelu, la légèreté, l’inattendu, dans le quotidien aride de la Recherche.

 

Je ne fais simplement que rêver à ceux qui seraient sérieux sans se prendre au sérieux.

J’en connais, certains…

 

Je suis définitivement une candide à mauvais esprit mais je suis sûre d’une chose : « ils » ne m’auront pas.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Coups de gueule. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Bonne Nuit Froide BNF

  1. Maggy dit :

    Une nouvelle génération de professeurs/chercheurs se lève ! Pluton vaincra >_<

  2. Isabelle dit :

    La Terre vaincrait que cela me suffirait aussi : je ne suis toujours pas certaine, malgré ce qu\’en dit Erika, d\’être plutonienne ! 😉

  3. Erika Caribou dit :

    Ah je comprends tout à fait ce que tu ressens, en BU de droit les humains sont moins hostiles mais tout de même… Pas la moindre pichenette d\’humour ou de joie de vivre! Je propose une manifestation! Faisons des bulles devant nos BUs respectives! >_<

  4. Maggy dit :

    O ouaaaaaaaaai !!

  5. Anne-Claire dit :

    Jeunes filles, faites des bulles à l\’intérieur de la BU, pas que devant, c\’est beaucoup plus rigolo !

  6. Maggy dit :

    On peut faire un genre de marathon dans les lieux clés de nos recherches respectives ^_^

  7. Henri dit :

    Ben dis donc c\’t ambiance me parait bien tristounette, ca ne correspond pas tellement à ton caractère, t\’es sure qu\’ils sont encore vivant assis à leur table ? allez secoue tout ce monde lol

  8. Isabelle dit :

    Bullons, à défaut de leur coller des bulles, nous qui bûchons pourtant autant qu\’eux qui ne veulent pas buller !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s