Sic transit gloria mundi

 

            Ce soir est le soir du coup de gueule. Oui, c’est ainsi. Pour une expression qui résume beaucoup de choses : masterisation des concours de l’enseignement. Elle ne veut rien dire, est un affreux néologisme, mais se ramifie et se perd en des myriades de conséquences, auxquelles on ne songe même pas encore toutes.

 

            Je ne saurais en parler avec autant de talent que Marc Hersant, dont je vous invite à lire sur Fabula l’excellent article intitulé :« Le ministère de l’ignorance nationale ». Tout y est dit, ou presque. Et ce presque me tient également à cœur : il s’agit de passion. La littérature, pourquoi faire ? Je repense à l’ouvrage d’Antoine Compagnon -sa leçon inaugurale au collège de France-, je repense à ces quelques mots de Roland Barthes : « La littérature ne permet pas de marcher, mais elle permet de respirer. »

 

Une passion. De celles qui poussent à faire des choses inconvenables, inconvenantes. De celles qui tombent volontiers dans le domaine religieux, quand elles s’accompagnent d’une quête métaphysique vitale. Et là, c’est à Bloy que je pense :

 

« La désuète et poussiéreuse idée d’une Vocation irrésistible n’est pas accueillie sous la coupole surbaissée de son [leur] crâne où ne peuvent être admises que des pensées rampantes et similitudinaires. »

 

            J’ai encore un peu de temps avant d’entrer, si Dieu veut, dans la [qui-se-veut] Bien pensante Congrégation des professeurs, alors je profite de ce temps de répit pour critiquer avant que je ne sois pistée et censurée, comme on nous le promet par là et bien que je sois vacataire de cette même fonction publique. Oui, l’an prochain, je ferai, ne vous en déplaise, un master II recherche et, quoique cela soit peu élégant dans la bouche d’une demoiselle, Messieurs du ministère, je vous emmerde.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Coups de gueule. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Sic transit gloria mundi

  1. Hervé dit :

    Ouh là ! Zabou se lâche !  Si je pense que tu as raison d\’utiliser ton esprit critique face à des projets ministériels assez nocifs, je suis quand même surpris par ta dernière phrase. Non que le Ministère risque de freiner ta future carrière d\’enseignante (la majorité des personnels de l\’Education Nationale conteste les réformes, généralement, et on ne peut tous les sanctionner), mais est-ce qu\’après avoir donné des cours de Français à ta petite soeur, tu crois que cela peut l\’édifier de lire sous ta plume un mot tel que le dernier de ton billet ? Tu connais sans doute des synonymes dans un niveau de langage plus soutenu.
    Et puis pourquoi seulement "Messieurs du ministère" ? L\’Enseignement Supérieur et la Recherche sont dirigés par une femme, Mme Valérie Pécresse, non ?
    Sur le fond, je te soutiens : vive la Culture et la Littérature, qui nous sont aussi indispensables pour vivre que l\’air, l\’eau et la Parole de Dieu !

  2. Isabelle dit :

    Bon, tout d\’abord, reprécisons une chose : ce blog ne poursuit pas un but édifiant et je n\’ai nulle envie de m\’auto-censurer quand j\’ai quelque chose à dire, je le fais déjà trop souvent. (Ouf, voilà, c\’est dit)
     
    Sinon, tu as été choqué ? Tant mieux, c\’était le but (héhéhéhé). Bon, je n\’ai pas envie de décortiquer d\’un point de vue rhétorique mon \’tit billet mais sache que l\’adaptation du style à la visée du texte (-> ici, un gros mot pour un coup de gueule) est vieux comme le monde…. ainsi que l\’ "effet choc" pour réveiller le lecture ! Mais, tu vois, tout de suite, expliqué, cela produit moins d\’effet.
     
    "Messieurs" ? Le masculin ne l\’emporte-t-il pas en grammaire ? (C\’est également lié à d\’autres choses dont je ne puis parler ici) Quant à ma soeur, c\’est peut-être choquant mais…. elle a bien rigolé devant mon billet (c\’est de famille !). Elle n\’a pas attendu ce billet pour se renseigner sur certaines subtilités lexicales !
     
    Je souhaiterais reprendre quelques points ceci étant :
    – "Non que le Ministère risque de freiner ta future carrière d\’enseignante " : si tu savais comme je m\’en moque ! Je ne cherche pas à faire carrière, y a plus important. Si tu suis le lien sous "par là", tu comprendras à quoi je faisais allusion.
    – "la majorité des personnels de l\’Education Nationale conteste les réformes, généralement," : certes. Personnellement, je ne suis pas syndiquée, ni révolutionnaire ni contre-révolutionnaire et ne râle pas habituellement : je prends la plume dans ce cas car ce qui se prépare me semble VRAIMENT grave pour l\’avenir.
    – "on ne peut tous les sanctionner" : j\’espère bien que jamais la peur de la sanction ne m\’empêchera d\’écrire.
     

  3. Isabelle dit :

    Ben, au moins, ça soulage!
    Il n\’empêche, :-(((
     
    Bon courage.
     
    Isabelle

  4. Isabelle dit :

    Merci Isabelle !

  5. Hervé dit :

    OK, c\’était de "l\’adaptation du style à la visée du texte". J\’aurais peut-être dû me censurer plutôt que de te faire ce reproche, car tu es libre d\’écrire ce que tu veux. Mon commentaire était maladroit…
    Mais je n\’ai pas été choqué (j\’ai déjà lu pire !), juste surpris. Par ailleurs, il ne m\’avait pas échappé que tu n\’étais pas une révolutionnaire et c\’est vrai que ces projets sont assez inquiétants pour les étudiants et futurs enseignants, notamment en Lettres. Préviens-nous si tu lances une pétition contre la réforme des concours 😉
     
    (Je me doute que c\’est une petite faute de frappe et non de grammaire, mais tu as écrit : "pour réveiller le lecture". Précisons pour ta petite soeur que le mot lecture est féminin, donc on emploie l\’article "la"  🙂 )

  6. Isabelle dit :

    De fait, faute de frappe il y a… non sur l\’article mais bien sur le substantif ! Mes petits doigts graciles ont inversé le u et le e, il fallait lire "lecteur".
     
    Par ailleurs, je recommande cet article toujours sur la veille de l\’opinion ou quand les universitaires font preuve d\’humour ! :-p

  7. Unknown dit :

    La catho se lâche… faudra vous confessez ma petite pour cet écart de langage… 🙂

  8. Isabelle dit :

    Certainement….
     
    …. pas pour ça ! 😉
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s