Grr UNEF Grr

        Je fais en général preuve de neutralité politique sur ce blog. Eh bien, pour une fois, chers lecteurs, permettez que cela ne soit pas tout à fait le cas car je vais critiquer un syndicat ! (Je sens déjà les plumes des lecteurs de passage qui s’aiguisent, qui rongent leur frein pour me critiquer sitôt le billet lu). Je pourrais critiquer les syndicats de cheminots (qui m’ont passablement énervés aussi aujourd’hui : j’ai du prendre le métro et non le train pour rentrer chez moi) mais cela me concerne moins directement : non, je veux ce soir pousser un coup de gueule contre l’UNEF, syndicat "étudiant".
 
        Demain, enfin dans quelques heures auront lieu les élections étudiantes. Depuis la semaine dernière, nous sommes tractés par un syndicat étudiant à l’entrée de notre chère fac, devinez lequel ? L’UNEF, encore eux ! Bon, j’avoue, je ne les porte pas dans mon coeur avec leurs fichues histoires d’AG prises en main par eux l’an passé. Revenons en aux tracts : format journal, avec utilisation de divers logos dont ceux de Quick et de 20 minutes. Ont-il obtenu l’autorisation de les utiliser pour décorer leur papelard ? Car il s’agit d’une diffusion publique là, et non dans le cadre privé… Allez, soyons bons joueurs, ne leur cherchons pas de noises là dessus.
 
         J’avais pratiquement oublié tout ça en arrivant à la fac ce matin quand on a voulu me re-tracter. Non merci. Mais le problème allait venir plus tard, lors du 1er CM de nos trois d’affilée du lundi matin ! En effet, un jeune homme arrive, discute quelques minutes avec notre prof de lexicologie de l’ancien français et s’empare du micro = + de 10 min de discours imbuvable ! Ca commençait pourtant bien : "Vous savez, demain ce sont les élections étudiantes", ouais, ça bravo, c’est chouette de nous le rappeler ! En revanche, après, c’est parti sur le programme de l’UNEF (syndicat obtenant, selon lui, des meilleurs résultats d’année en année. J’avais beau écouter d’une oreille en feuilletant le 20 minutes, il m’a semblé que l’année dernière, c’était tout l’inverse et qu’ils avaient protesté, non ?) mais également sur la nécessité d’aller voter (Bien ! )… Mais pourquoi voter selon ce monsieur ? Pour être représentatifs des étudiants ? Naaaaaan, pour faire barrage à l’extrême-droite et préparer aussi les échéances présidentielles ! Mais bien sûr ! J’ai beau n’avoir aucune sympathie pour l’extrême-droite, je trouve ça très malvenu de venir dans un amphi et de ne pas respecter la neutralité !
 
TOUT ETAIT POLITISE  !
 
        Ce monsieur partit et le cours commença. A 10h, avant notre cours de stylistique, le même gars débarque et va voir notre prof de stylistique avant de s’emparer encore une fois du micro, cette fois pour un discours de 15 min ! Nan mais vraiment ! Bis repetita NON placent ! Le CM de stylistique rassemblant plus de monde (nos p’tits collègues de LMA notamment), il eût du attendre cette heure-ci s’il tenait absolument à faire son speech ! Mais, là, deux fois, c’était trop ! Et le voilà parti à glorifier toutes les belles réalisations de l’UNEF (blocages des facs en 2006 par exemple ? Tiens donc, vous n’en avez pas parlé cher monsieur).
 
Je ne sais pas pour qui je voterai demain (j’ai cependant une nette préférence pour les syndicats non politisés car j’estime qu’études et politique n’ont rien à voir !).
Ce qui est certain, c’est que, tout à l’heure, ce ne sera pas le bulletin portant les lettres UNEF que je glisserai dans l’urne.
 
Isapdlg
Publicités
Cet article a été publié dans Coups de gueule. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s